Femmes Aventure Peeptoe Sandalen Privé 4jBVtnfr1W

SKU96771158807
Femmes Aventure Peeptoe Sandalen Privé 4jBVtnfr1W
Damen Aventure Peeptoe Sandalen Privé
Zoom Train De Commande Faux Chaussures De Maille Garni Daim Bleu Tempête Nike G4ZC23

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de portTTC Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander
Catégories
Chaussures De Sport Bas Coureur 2 Bleu / Blanc Nike hOw3trB
Réseau d’éducation à l’environnement en Poitou-Charentes
Contact et plan d’accès

Herren Saturnlowplux Baskets Hugo Boss Jy8gF
> Chaussures Bottes À La Cheville Vivienne Westwood 7OqGQWL
> Spartiates Avec Esprit Blanc Birkin o0X6j2
> Les Ateliers de la Simplicité

Les Ateliers de la Simplicité
Date de création : 2011 - Statut : Association loi 1901
Retour à la carte

Coordonnées

Les Ateliers de la SimplicitéCentre socioculturel du Mellois8 Place R. Groussard - 79500 MELLETel: 05 49 27 59 01 atelier.simplicite @ gmail.com Site Internet: http://blogs.paysmellois.org/simplicite/

Présentation

L’objet de l’association est de valoriser un mode de vie et de consommation plus simple par le développement de savoir et savoir-faire de la vie quotidienne. L’idée est d’apprendre à faire soi-même en créant, transformant et produisant dans tous les domaines de la vie (jardin, cosmétique, décoration, entretien ménager...).

Pour cela, l’association propose des ateliers d’échanges et d’apprentissage dans le domaine de l’écologie pratique. Pour répondre à ces objectifs, elle s’appuie sur plusieurs valeurs: la qualité des savoir et savoir-faire transmis, la volonté de s’appuyer au maximum sur des ressources locales et saines, une réflexion sur la limitation des déchets et le recyclage des matériaux, la limitation de notre impact sur l’environnement, la prise de conscience de nos besoins réels, l’autonomie et l’économie financières, l’échange et le partage dans un esprit de convivialité, le plaisir de faire soi-même.

Pour garantir ces valeurs, il a été fait le choix d’une association à direction collégiale, l’échange, le débat et la construction de consensus devant permettre de traduire ces valeurs en acte.

Les 2 grandes axes de l’association sont: un réseau d’adhérents: RDV d’adhérents tout les 2 mois avec une thématique (toilettes sèches, laine feutrée, meubles en palette...), achats groupés, covoiturage, publication d’une gazette répertoriant les offres et demandes de savoir, savoir-faire, les besoins en matériel de récup’, plants, graines... des ateliers clefs en main pour apprendre une technique programmés par l’association ou à la demande de structures (écoles, collectivités, associations, manifestations...)

Actions "phares" ou spécialité(s)

ateliers jardinage sans travail du sol ateliers de fabrication de produits du quotidien: cosmétiques, produits d’entretien, matériaux pour les activités manuelles (colle, peinture, pâte à modeler), bonbons, pain Animation du réseau de guides composteurs du canton de Melle

Territoire(s) d’intervention : 50 km autour de Melle soit Sud deux-sèvres, Sud Vienne, Nord Charentes

Encadrement pédagogique

1 animatrice salariée à mi-temps: DUT Carrières sociales option animation socioculturelle, CCP permaculture

Équipement pédagogique (salles, matériel, …)

Matériel de cuisine et de jardinage, matériel de bricolage (ciseaux, pinces...), des salles de stockage, salles de réunions empruntées au CSC, pas de salle d’atelier, les animatrices se déplacent

Personne contact en EE : Annick HUET, animatrice

Sandales Baie Morro Robe Fila Bleu 9BCc62p

Oxford Chics Et Bottines Pour Femmes / Kickers Bordeaux o9ZxT

Culture, communication Droit, institutions Économie, finances Enseignement, travail Europe, international Préparation aux concours Société Territoire, environnement
Accueil > Rapports publics > La pertinence et la faisabilité d'une taxation nutritionnelle
Rapports publics

Partager sur les réseaux sociaux

Santé, bioéthique

La pertinence et la faisabilité d'une taxation nutritionnelle

Auteur(s) :

Editeur :

NOTE : Les fichiers compatibles avec le matériel de synthèse vocale utilisé par le public malvoyant pourront être adressés sur simple demande à la section des rapports de l'IGAS à l'adresse internet suivante : igas-section-rapports@sante.gouv.fr

Date de remise : Septembre 2008 365 pages

Date de remise :

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF . Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB .

Numérique (PDF)

Par une lettre du 7 janvier 2008, la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique et la ministre de l'économie, des finances et de l'emploi ont chargé l'Inspection générale des finances et l'Inspection générale des affaires sociales de l'élaboration conjointe d'un rapport au Parlement sur la pertinence et la faisabilité d'une contribution assise sur les produits trop gras, trop sucrés ou trop salés. L'objectif fixé consistait à : évaluer précisément les coûts pour l'assurance-maladie liés à la consommation excessive de produits trop gras, trop sucrés, trop salés ; étudier l'efficacité que pourrait avoir la mise en place d'une contribution sur ces produits, en particulier sa capacité à favoriser une modification des comportements et un meilleur équilibre alimentaire ; présenter les options sur le contour et les modalités de mise en oeuvre de cette contribution éventuelle.

INTRODUCTION

PREMIERE PARTIE LES ELEMENTS DU CONTEXTE

I. LES ENSEIGNEMENTS DES TRAVAUX SCIENTIFIQUES SUR LES LIENS ENTRE LA NUTRITION ET LES MALADIES CHRONIQUES A. LES CONSTATS RELATIFS AU SURPOIDS ET À L’OBÉSITÉ B. LES CONSTATS RELATIFS AU DIABÈTE DE TYPE 2 C. LES CONSTATS RELATIFS AUX MALADIES CARDIOVASCULAIRES D. LES CONSTATS RELATIFS AU CANCER E. LES ENSEIGNEMENTS GLOBAUX À TIRER DE CES ANALYSES II. CES DONNÉES ONT CONDUIT LES PAYS EUROPEENS ET LA FRANCE À RÉAGIR A. L’ÉTAT DE LA QUESTION AU NIVEAU EUROPÉEN 1. La situation épidémiologique dans les pays occidentaux 2. La politique de l’Union européenne B. LA MISE EN PLACE EN FRANCE D’UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE EN MATIÈRE DE NUTRITION AU TOURNANT DES ANNÉES 2000 1. La mise au point de 9 objectifs nutritionnels prioritaires dans le cadre du PNNS 2. La mise en place d’une palette d’outils diversifiés pour atteindre ces objectifs III. LA SITUATION FRANÇAISE EN 2006 NE PARAIT PAS OPTIMALE A. LES CONSOMMATIONS ALIMENTAIRES DES FRANÇAIS À TRAVERS LES STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DE L’INSEE 1. Les caractéristiques de l’évolution de la consommation alimentaire à domicile depuis 1960 2. Le poids croissant de la consommation hors domicile dans la consommation alimentaire totale des ménages B. LE DIAGNOSTIC POSÉ PAR LES ENQUÊTES NUTRITIONNELLES SUR LA SITUATION EN 2006 1. Le résultat des enquêtes nutritionnelles 2. Le diagnostic qui ressort de ces enquêtes C. LES DONNÉES SUR LA PRÉVALENCE DES TROUBLES ET PATHOLOGIES ASSOCIÉES AUX DÉSÉQUILIBRES DE L’ALIMENTATION 1. Les données concernant le surpoids et l’obésité 2. La prévalence du diabète, de l’hypertension et de la dyslipidémie 3. La prévalence et l’évolution des cancers associés à l’alimentation et à l’alcool D. ÉVALUATION DU « COÛT D’UNE ALIMENTATION DÉSÉQUILIBRÉE », POUR L’ASSURANCE MALADIE 1. Les problèmes de méthode 2. Les études sur le « coût de la surcharge pondérale » 3. L’évaluation du coût des pathologies cancéreuses « attribuable » à une surcharge pondérale et à l’alcool 4. Les coûts de traitement du diabète, de l’hypertension et du cholestérol 5. Synthèse des enseignements retirés par la mission de ces différents éléments d’information

DEUXIEME PARTIE LA DÉFINITION DES MODALITÉS D’UNE ACTION PAR LA VOIE FISCALE

I. UNE RÉFORME A PRIORI DÉLICATE A. LA FAIBLE PRISE EN COMPTE DES PRÉOCCUPATIONS NUTRITIONNELLES DANS LE DISPOSITIF ACTUEL 1. La définition du principal impôt qui pèse aujourd’hui sur les consommations alimentaires au sens large, la TVA, ne prend pas en compte une logique de santé publique 2. Les droits d’accises sur l’alcool, dont le produit a été affecté au financement de la Sécurité Sociale, pèsent de plus en plus marginalement sur le prix de vente de celui-ci 3. Les initiatives fiscales récentes dans le secteur alimentaire n’ont pas toutes pris en compte le souci d’un meilleur équilibre nutritionnel B. LES GRANDES DIFFICULTÉS D’UNE RÉFORME DE LA FISCALITÉ ALIMENTAIRE NE SAURAIENT ÊTRE SOUS-ESTIMÉES 1. L’alimentation est un sujet symbolique et médiatique 2. Le secteur alimentaire est un important vecteur de la compétitivité et de l’emploi en France C. L’EFFICACITÉ NUTRITIONNELLE ET L’ÉQUITÉ D’UNE ACTION FISCALE SUR LA NUTRITION MÉRITENT DISCUSSION 1. Les études sur les élasticités prix n’apportent pas de certitude sur les effets des prix sur les comportements alimentaires 2. On ne peut exclure que la mesure ait une faible efficacité en termes nutritionnels et des effets sociaux dommageables 3. Ces considérations peuvent être pesées au regard d’autres arguments D. LES CONTRAINTES JURIDIQUES ET TECHNIQUES D’UNE RÉFORME DE LA FISCALITÉ DES PRODUITS ALIMENTAIRES À BUT NUTRITIONNEL 1. Des contraintes attachées à l’action fiscale à prendre en compte 2. Des contraintes attachées au caractère nutritionnel de la taxation II. UNE CLARIFICATION NÉCESSAIRE DES OBJECTIFS ET DES MODALITÉS DE LA REFORME A. LES OBJECTIFS D’UNE RÉFORME DOIVENT ÊTRE CLARIFIÉS 1. Le but essentiel de la réforme envisagée ne peut être que de contribuer au rééquilibrage de l’assurance maladie 2. La politique de prévention définie par le PNNS doit être réaffirmée et renforcée parallèlement à l’effet de signal opéré par l’outil fiscal qui ne peut que rester ponctuel 3. Les aspects économiques et sociaux d’un tel prélèvement doivent être pris en compte dans la définition de l’assiette 4. Ces diverses considérations conduisent à recommander l’utilisation de la fiscalité indirecte existante B. UN NÉCESSAIRE PRAGMATISME DOIT INSPIRER SES MODALITÉS 1. La révision des droits d’accises sur les boissons 2. Les produits alimentaires susceptibles de faire l’objet d’une remise en cause du taux normal de TVA 3. Le choix de l’assiette taxable doit rester circonscrit, lisible et cohérent pour les consommateurs C. UNE RÉFLEXION SPÉCIFIQUE SUR LE DÉVELOPPEMENT DU « SNACKING » ET DES PLATS PRÊTS À ÊTRE CONSOMMÉS DEVRAIT ÊTRE ASSOCIÉE À LA BAISSE PRÉVUE DES TAUX DE TVA DANS LA RESTAURATION 1. Des modifications profondes affectent les consommations hors domicile et se traduisent par un accroissement des consommations de « snacking » et de plats préparés prêts à être consommés 2. La situation appelle une réflexion renouvelée sur les options fiscales

CONCLUSION ANNEXES

ANNEXE 1 : LETTRE DE MISSION

ANNEXE 2 : LISTE DES PERSONNES ET ORGANISMES RENCONTRÉS

ANNEXE 3 : DONNÉES SCIENTIFIQUES SUR LES LIENS ENTRE LA NUTRITION ET LES MALADIES CHRONIQUES

ANNEXE 4 : DONNÉES RELATIVES AUX POLITIQUES ET À LA SITUATION NUTRITIONNELLES EN FRANCE

ANNEXE 5 : DONNÉES ÉCONOMIQUES RELATIVES AUX CONSOMMATIONS ET DÉPENSES ALIMENTAIRES EN FRANCE

ANNEXE 6 : DONNÉES RELATIVES AU COÛT POUR L’ASSURANCE MALADIE DE QUELQUES PATHOLOGIES LIÉES À L’ALIMENTATION

ANNEXE VI-1 ÉVALUATION DE L’IMPACT DE L’OBÉSITÉ ET DES FACTEURS DE RISQUE NUTRITIONNELS SUR LES DÉPENSES DE L’ASSURANCE MALADIE PAR L’IGAS

ANNEXE VI-2 CONTRIBUTION DE L’IGF À L’ÉVALUATION DES DÉPENSES D’ASSURANCE MALADIE LIÉES AUX DÉSÉQUILIBRES DE L’ALIMENTATION

ANNEXE 7 : DONNÉES FISCALES

ANNEXE 8 : DONNÉES RELATIVES À L’ASSIETTE D’UNE TAXATION À BUT NUTRITIONNEL

ANNEXE 9 : DONNÉES RELATIVES À L’ÉLASTICITÉ PRIX DES CONSOMMATIONS ALIMENTAIRES

Femmes Prato Kn Sandales Chelriemchen Ara 0b6BF4S
DILA - Direction de l’information légale et administrative
Nike Air Vrtx Ltr Chaussures De Sport Pour Les Hommes / Beige Nike LfKrdh

trouver un magasin

trouver le magasin le plus proche

pouvons-nous vous aider ?

appelez le service clientèle

01 40 39 94 61 du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00

abonnez-vous à la newsletter HEMA

entrez une adresse e-mail valide

suivez-nous

payez facilement

vos univers favoris

pour les fans HEMA

à propos de HEMA

international